mer. Déc 6th, 2023

Amélioration des conditions de performance : Samba Sy mise sur un meilleur cadre de vie des travailleurs

Les crédits alloués au ministère du Travail, du dialogue social et des relations avec les institutions (Mtdsri) pour l’exercice 2024 sont arrêtés à 7 milliards 69 millions 747 mille 410 F Cfa. Cet exercice est axé sur une promotion du dialogue social pour un apaisement du climat du travail et une amélioration du cadre de vie des travailleurs.

Le ministre du Travail, du dialogue social et des relations avec les institutions a eu du travail en commission, à l’Assem­blée nationale, lors de l’examen du projet de budget de son Département. Une panoplie de demandes et d’interpellations ont été adressées à Samba Sy et son homologue des Finances et du budget, Mamadou Mousta­pha Ba. Des questions relatives à la situation des travailleurs du secteur informel, des entreprises extractives, de la politique de protection sociale ou les textes régissant le Code du travail. Pour l’exercice 2024, le gouvernement a tablé sur trois programmes majeurs développés par le ministère.

Le programme pilotage, coordination et gestion administrative s’établit à plus de 2 milliards de francs Cfa. Sur ce registre, Samba Sy estime que des efforts ont été consentis par l’acquisition de véhicules pour le personnel. Mamadou Moustapha Ba mise sur les priorités. «Recruter plus d’ins­pecteurs du travail, recruter plus de contrôleurs, donner des moyens matériels à ce ministère (avec la réception de véhicules), au moins achever toutes les constructions des inspections du travail, faire un grand programme de construction et de réhabilitation des inspections du travail, je pense qu’on connaît les priorités du secteur et nous allons nous y atteler», a-t-il soutenu.

Dans le domaine de gouvernance du marché des travailleurs, Samba Sy a rappelé les efforts déployés quotidiennement pour la résolution ou la prévention des conflits, en relation avec le ministère de la Fonction publique avec la revalorisation des salaires et du Smig. Ainsi, Samba Sy vise la promotion du dialogue social, facteur de paix et d’apaisement dans l’environnement du travail. Ajoutant que des concertations sont en cours avec le Premier ministre pour «trouver une solution à leurs revendications». Les dotations de ce programme s’élèvent à 4 milliards 242 millions 937 mille 840 F Cfa.

La Protection sociale des travailleurs constitue le troisième volet développé par le ministère. Dans ce programme, le ministre a soulevé la nécessité de réformer les textes. Samba Sy préconise la mise en place d’un nouveau code de sécurité sociale dans lequel sera renforcé le régime formel de sécurité sociale avec une couverture maladie obligatoire à quatre niveaux (le régime des fonctionnaires, le régime des travailleurs du secteur privé, le régime des travailleurs indépendants et un régime d’assistance sociale). Toujours dans le cadre du programme de protection sociale, il informe de la signature de conventions d’accord avec l’Espagne pour le renforcement du programme de protection des Sénégalais installés dans ce pays et des discussions qui sont engagées avec le Brésil, ainsi qu’une convention bilatérale envoyée au Royaume de Belgique. Le ministre du Travail, du dialogue social et des relations avec les institutions rappelle toutefois que «protéger les travailleurs, c’est aussi protéger les créateurs d’emplois. Il faut que nous marchions sur nos deux jambes».

Au-delà de la revalorisation des salaires des 117 agents du Mtdsri et des nouveaux recrutements, le ministre des Finances et du budget justifie la hausse des crédits alloués au ministère du Travail par le versement de pensions d’invalidité aux ayants droit. «Suite à des réaménagements budgétaires, un montant d’1 milliard de francs Cfa a été dégagé pour payer une première tranche», estime Mamadou Moustapha Ba. L’argentier de l’État a par ailleurs appelé à «regarder la soutenabilité budgétaire de nos engagements» avant de soulever certaines questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *