mer. Déc 6th, 2023

Rejet de la caution d’Ousmane Sonko : son mandataire compte servir une ‘’sommation’’ à la CDC pour obtenir son attestation de dépôt

La coalition ‘’Sonko Président’’ va servir une ‘’sommation’’ au directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) pour se faire délivrer l’attestation de dépôt de la caution d’Ousmane Sonko, a déclaré vendredi à l’APS le député Mohamed Ayib Daffé, le mandataire du candidat Ousmane Sonko.

Le mandataire du leader de Pastef qui estime que la CDC est en train d’‘’outrepasser’’ ses prérogatives ne compte pas rester les bras croisés. « Nous allons adresser au directeur général de la CDC une sommation, pour qu’il nous remette l’attestation de dépôt de la caution du candidat Ousmane Sonko, parce qu’il n’a pas le droit de la retenir », a confié Ayib Daffé.

M. Daffé qui déclare n’avoir pas récupéré le chèque qu’il a déposé à la CDC en guise de caution soutient que «Le rôle de la CDC est de recevoir les cautions. Elle n’est pas juge de la validité des candidatures, jusqu’au moment où je vous parle, on ne m’a retourné aucun chèque », a-t-il soutenu.

Revenant sur le dépôt de la caution, le mandataire révèle : « On m’a délivré une quittance attestant que j’ai déposé à la Caisse des dépôts et consignations un chèque de 30 millions au nom du candidat Ousmane Sonko », a ajouté M. Daffé, assurant que « tout s’est très bien passé, lors de la vérification’’ du dossier. » Ils ont vérifié mon mandat, le nom de la coalition et les attestations d’investiture. Et tout s’est très bien passé’’.

Il poursuit: « c’est à la suite de cette vérification qu’‘’on m’a remis la quittance qui devait être suivie de l’attestation ». Et ajoute: « L’attestation qui confirme la quittance doit être signée par le directeur général de la Caisse des dépôts et consignations », explique-t-il.

De son côté, rapporte l’APS, la Caisse des dépôts et consignations déclare avoir constaté que le nom d’Ousmane Sonko ne figurait pas sur la liste contenant les noms des candidats ayant retiré les fiches de parrainages auprès de la Direction générale des élections (DGE). « C’est à partir de ce moment que nous avons aussitôt commis un huissier pour lui remettre le chèque qu’il a déposé », a déclaré Matar Diop, le directeur de la communication de la CDC qui déclare que « l’huissier rendra compte à la CDC ce matin. Nous ne l’avons pas encore vu », a ajouté M. Diop.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *