mer. Déc 6th, 2023

​Un jeune garçon de 21 ans accusé de vlol sur une mère de famille de 36 ans

Début d’engrenage infernal pour M. Dieng. Le jeune homme, âgé à peine de 21 ans, fait face, depuis vendredi dernier, à des ennuis judiciaires. Il est accusé des faits de viol et de collecte illicite de données à caractère personnel au préjudice d’O. Diassé, une femme mariée et âgée de 36 ans, domiciliée aux HLM, rapporte le journal L’Observateur.

Déféré vendredi devant le parquet, M. Dieng risque de ne pas humer de sitôt l’air de la liberté. Il encourt des années de détention préventive, le temps de comparaître devant la Chambre criminelle. La victime a enclenché la machine judiciaire depuis le 2 novembre. Devant les Officiers du commissariat de Dieppeul, la mère de famille a conté sa mésaventure. Si l’on s’en tient à son récit, le 21 novembre dernier, aux environs de 20heures, son bourreau M. Dieng l’a appelée au téléphone et lui a demandé de venir chez lui à Castor, car il avait des choses à lui remettre. Demande qu’elle accepte sans broncher.

Une fois chez lui, M. Dieng l’invite dans sa chambre. Assise sur le canapé, en face de lui, son esprit commence à nourrir des appréhensions négatives. Elle décide alors de prendre congé en lui servant le prétexte qu’elle doit s’occuper de ses jumelles. Seulement, M. Dieng n’était pas du même avis. Il lui ordonne de se rasseoir avant de fermer la porte à double tour. Toujours selon l’accusation, pour l’intimider, le jeune garçon, profère des menaces à son endroit en brandissant une bombe asphyxiante et un couteau.

«Il m’a déshabillée de force. Au moment où je criais au secours, M. Dieng me prend par la gorge, m’allonge sur le lit et me viole.»

Après avoir assouvi son désir, le mis en cause la prend en photo. Face à ses protestations, son bourreau lui rétorque que d’autres femmes du quartier sont aussi passées par-là. Déboussolée, elle s’en est ouverte la même nuit à sa fille aînée et son oncle policier. Sur conseil de ce dernier, elle saisit, le surlendemain, le commissariat de Dieppeul d’une plainte, avant de se rendre à l’hôpital Gaspard-Camara pour des analyses. Devant les enquêteurs, O. Diassé a précisé que « sa relation avec son bourreau a toujours été strictement amicale ».

Face à ses accusations, les éléments du commissariat de Dieuppeul ont procédé à l’arrestation de M. Dieng. Devant les enquêteurs, le mis en cause a suivi une ligne de dénégation systématique. Le jeune garçon a reconnu s’être vu avec la mère de famille la soirée du 21 novembre, dans une auberge à la Zone de Captage. Ils ont eu des rapports sexuels. Et c’était pour la troisième fois. Les deux premiers se sont aussi passés dans une auberge à Castors. A chaque fois, O. Diassé lui réclamait de l’argent. «Cette nuit-là, elle m’a réclamé la somme de 30 000 FCfa. Je lui ai donné 15 000 FCfa. Je devais lui remettre le reste. C’est certainement ce qui l’a poussé à inventer cette histoire de viol», a-t-il déclaré devant les enquêteurs.

Toutefois, les limiers ont procédé à son placement en garde à vue. M. Dieng a été déféré vendredi passé devant le parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *