lun. Déc 18th, 2023

Nouvelle saisie de cocaïne : LA MARINE TONNE FORT

Les saisies record de cocaïne en haute mer se multiplient. La Marine sénégalaise a arraisonné un navire contenant 3 tonnes de cocaïne, le 14 décembre, après celui qui a été intercepté dans la nuit du 26 au 27 novembre 2023, à 150 km au sud de Dakar, avec le même tonnage. Il a fallu la mobilisation des différentes structures impliquées dans la répression des stupéfiants, pendant plus de trois heures, pour procéder au décompte du produit dont les 7 convoyeurs ont été placés en garde à vue pour trafic supposé de drogue.

Les interceptions de navires remplis de drogue dans les eaux sénégalaises ne s’arrêtent pas. Et les saisies record de cocaïne se multiplient également. Selon la Dirpa, le 14 décembre 2023, le patrouilleur Walo de la Marine nationale, a arraisonné à 425 km au large, au sud des eaux sénégalaises, un navire transportant de la drogue : 3 t de cocaïne. C’est une valeur minimale de 126 milliards de francs Cfa. Comme la dernière fois, toutes les équipes mobilisées dans la lutte contre le trafic des stupéfiants vont procéder à la quantification du produit. Cette quantité record a été saisie sur le navire dénommé «Nten Faye» dont les 7 membres d’équipage ont été ramenés ce samedi à la Base navale Amiral Faye Gassama. Il s’agit d’un Sénégalais, d’un Vénézuélien et de cinq Bissau-guinéens. Une enquête est ouverte et confiée comme la dernière fois à l’Ocritis.

Lutte contre le trafic de drogue : Pêche record de la Marine

Il y a moins d’un mois, le patrouilleur Le Fouladou avait arraisonné un navire contenant 3 tonnes de cocaïne. C’était dans la nuit du 26 au 27 novembre 2023, à 150 km au sud de Dakar. Il a fallu la mobilisation des différentes structures impliquées dans la répression des stupéfiants, pendant plus de trois heures, pour procéder au décompte du produit dont les convoyeurs ont été placés en garde à vue pour trafic supposé de drogue. Ces dernières années, les saisies de drogue en haute mer sont devenues fréquentes.

Il faut cependant noter que la Dirpa n’a pas donné d’informations sur la provenance de l’embarcation, de l’équipage et la valeur de la cargaison interceptée. Mais, les personnes impliquées dans ce trafic international de drogue ont été placées en garde à vue dans le cadre de l’enquête. La drogue était-elle destinée au Sénégal ? Y’a-t-il des complicités internes ? Les eaux sénégalaises sont-elles des zones de transit pour les cartels ? Cette nouvelle opération, réussie par la Marine nationale dans le cadre de la lutte contre le trafic des stupéfiants, montre que cette dernière est devenue mieux équipée avec l’acquisition de patrouilleurs modernes.

Lutte contre le terrorisme : Le Sénégal durcit les sanctions

Ces dernières années, les saisies de drogue en haute mer sont devenues fréquentes. Le 17 octobre 2021, la Marine nationale sénégalaise a effectué avec succès, une opération d’interception, à 196 nautiques (363 km) de Dakar, d’un navire dénommé La Rosa, grâce aux vedettes Lac Retba et Ca­chouane, on y avait découvert au moins 2026 kg de cocaïne. Le 27 juin de la même année, elle avait aussi intercepté un navire avec une grande quantité de haschich, 8, 333 tonnes. 21 jours avant, c’est-à-dire le 6 juin, ce sont huit tonnes de haschich qui ont été saisies au large de Dakar.

En janvier 2020, la Douane sénégalaise avait découvert 120 kg de cocaïne, d’une valeur de 9,6 milliards, dans le système de ventilation de Grande Nigeria, immobilisé au Port de Dakar. Plus de six mois après la saisie de plus de 700 kg dans le même navire.

Il faut rappeler que le 26 juin 2019, une tonne de cocaïne est cachée dans des Renault Kwid arrivées quarante-huit heures plus tôt à bord du Grande Africa, un « Ro-Ro» de la compagnie italienne Grimaldi parti de Paranagua, dans le Sud du Brésil. L’année dernière, au mois d’octobre, ce sont plus de 300 kg de cocaïne qui avaient été saisis à Kidira, dans la région de Tambacounda, dans un camion. Deux mois après, la Douane avait encore intercepté 25 kg de cocaïne d’une valeur de 2 milliards F Cfa à Kaolack.

Arraisonnement par la Marine d’un navire contenant de la drogue : Mer des trafics

Plus récemment, tout s’est enchaîné. En janvier, ce sont plus de 800 kg de cocaïne qui avaient été saisis sur un navire à 335 km au large de Dakar par la Marine sénégalaise.

La saisie record de cocaïne au Sénégal -2, 4 tonnes- avait eu lieu pour la première fois en juillet 2007, dans la zone de Mbour, près des principales stations balnéaires du Sénégal, sur des Latino-Américains dont des Colombiens, un Equatorien et un Vénézuélien qui avaient été arrêtés, jugés puis condamné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *