mar. Déc 19th, 2023

Pointe de l’attaque des Lions : Et si c’était Mbaye Niang…

À moins d’un mois de la CAN, le Sénégal n’a toujours pas un attaquant de pointe, capable de porter son attaque. Pourquoi faire appel donc à Mbaye Niang ? L’attaquant de Demirspor fait une bonne saison et un retour en sélection ne ferait certainement pas de mal.

Son dernier match sous le maillot du Sénégal remonte au 13 novembre 2019 lors de la 1ere journée de qualification à la CAN 2021. Une coupe d’Afrique qu’il n’aura pas l’occasion de disputer finalement. Depuis, Mbaye Niang n’a jamais refilé le maillot national. Le sélectionneur national justifiait l’absence de son attaquant par sa volonté de « prendre du recul avec l’équipe nationale ». Un recul qui a trop duré pour l’ancien marseillais, qui a multiplié les clubs avant de se stabiliser en Turquie. Mais face à l’absence d’un véritable buteur, Aliou Cissé pourrait se tourner vers la Turquie pour renforcer un secteur offensif trop tendre.

Parce qu’il fait une bonne saison

Après des piges un peu partout en France, Mbaye Niang a déposé ses valises en Turquie, à Adana Demirspor, le 9 août 2023. Un défi qui s’avère concluant pour le moment. Titulaire et buteur, l’ancien milanais retrouve du plaisir et ses sensations. Avec 8 buts et une passe décisive, il fait par exemple mieux que Habib Diallo (2 buts) et Boulaye Dia (4 buts), qui sont toujours convoqués en équipe nationale.

Mais on peut aussi comprendre l’attitude de la direction technique nationale envers un joueur, qui avait décidé de son plein gré de se retirer. Une amende honorable de sa part est peut-être, ce qui manque dans cette histoire pour que Mbaye Niang retrouve la tanière. Car l’histoire entre lui et la sélection a été toujours tumultueuse depuis ses 16 ans jusqu’à ce qu’il en compte 28. Et même s’il n’a que 4 buts en 15 apparitions, son expérience et son apport seront les bienvenus. Un borgne parmi les aveugles.

Parce que le Sénégal n’a plus de buteur

Boulaye Dia, Habib Diallo, Nicolas Jackson. Voilà autant d’attaquants en équipe nationale qui peinent à porter le secteur offensif de l’équipe du Sénégal. A un mois de la Coupe d’Afrique des nations où les Lions défendront leur titre, il est impossible de désigner un titulaire indiscutable au poste d’attaquant. Même si Boulaye Dia est le premier choix de Cissé, son transfert raté en Angleterre, sa blessure et sa méforme installent le doute dans les têtes.

Nicolas Jackson, qui déçoit à Chelsea ne semble pas encore avoir les coudées franches pour assumer ce rôle avec son manque d’efficacité et de maturité devant les buts. Habib Diallo qui devrait porter ce costume, après tant d’années dans le statut d’un remplaçant n’arrive ni à confirmer en Arabie saoudite encore mois chez les Lions. Actuellement si les supporters commencent à regretter Bamba Dieng et à souhaiter son retour après 3 mois d’absence, c’est parce que le cas du Sénégal est plutôt grave.

Peut-être que les planètes s’aligneront d’ici janvier pour espérer enfin voir le vrai Mbaye Niang en équipe nationale.

Par Cheikh Diop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *